Procédé en creux : Manière noire

La manière noire est aussi appelée mezzotinte.

A l’aide d’un « berceau » sorte de large ciseau d’acier arrondi, taillé en biseau et denté, on graine d’abord la plaque de métal en tous sens. On « balance » l’outil comme un berceau d’enfant, ce qui produit de minuscules pointillés très serrés sur toute la surface de la plaque.

L’artiste reporte son dessin sur la plaque ainsi préparée.

Avec un grattoir ou brunissoir, on fait disparaître le grain, sur les endroits voulus en grattant et lissant pour retrouver une surface plus ou moins polie afin d’obtenir à l’impression la gamme des gris et des blancs.

Cet ensemble de procédés représente un travail très long et minutieux, mais permet de grandes délicatesses de valeur.