Martin WARE

galerie

Cow and treeCafé à Ax-les ThermesArrivals hall à Blagnac

Né à Londres en 1946


Études

Camberwell, Croydon Colleges of Art

The Royal College of Art, Londres

Atelier Lacourière, Paris


Expositions

Personnelles

Sélection

Salford Museum, Oxford Gallery, Bohun Gallery, Manchester Royal Exchange,
Bolton Gallery, Hastings Museum ; Galleries Jas, Polder, Petit, de Beerenburght and Van Hulsen en Hollande ; Galerie Aablegaarden, Copenhague ; Graffiti Galleries à Londres, en Norvège et en Suède ; Paperworks, Vancouver.

Dernières expositions personnelles

2010 : Bibliothèque des Pujols (Ariège)

Printemps 2011 : Château de Trets-en-Provence

2013 : Galerie de Leran Ariège avec Matt Hilton

Octobre 2014 : château de Mauvezin Haute Garonne

Dernières expositions Collectives

Octobre 2015 : Toulouse - Exposition Estampadura - « Lettre signe vivant »

Estampadura Exposition de la mine à Gagnac Tarn

Estampadura - Triennale Européenne de l’Estampe Contemporaine 2013 Pamiers

Estampadura- Château de Fongravey 2014


Prix, bourses, fondations

Prix de dessin du Royal College of Art, Londres


Activités

Il enseigne de 1972 à 1998 au Medway College of Art et à Hastings College of Art. Il crée son atelier de Gravure de Hastings en 1983 où il peut enseigner et développer son travail personnel. De 1989 et 1998, il dirige Focus Study Tours.

Il signe les illustrations de plusieurs ouvrages : ’The Fairy Tales of Charles Perrault’ en collaboration avec Angela Carter, ’Goblin Market’ par Christina Rossetti pour Gollancz, ’Rimbaud’ et ’Lord Thomas and Fair Eleanor’ pour le Worlds End Press, Londres.


Le travail de l’artiste

Il reprend son travail d’artiste après une longue interruption, nécessaire pour lui.

La gravure est une technique où l’image peut être développée sur le support et transformée presque indéfiniment. Elle se rapproche de la peinture mais offre des possibilités uniques. L’image finale reflète rarement l’intention initiale.

Le plaisir se trouve dans le cheminement de l’opération et sa conclusion inattendue.

Les mots suivants de Richard Eyre expriment bien son approche :

"Pour moi, une œuvre d’art doit avoir une ambition au-delà de vouloir plaire au public ou se complaire dans la mode. Elle doit avoir l’ambition d’examiner le monde – les gens ou la nature ou la société – et le faire paraître nouveau."

"Une œuvre d’art devrait introduire quelque chose qui n’existait pas avant.
L’art doit être complexe – mais ce n’est pas synonyme d’obscurité. Il doit y avoir le mystère, un sentiment de l’inconnaissable – comme il y en a chez chaque être humain. En art, il faut donner à la réalité l’occasion d’être mystérieuse, et à la fantaisie la possibilité d’être ordinaire."

Et comme dit Goethe :

« Les artistes doivent voir les esprits, et après, tout le monde les voit. »


Contact

Villerousse

09500 St Félix de Tournegat

05 61 69 39 43

www.whitevamish.com martinware@whitevarnish.com

www.whitevarnish.com