Charles GIULIOLI

galerie

L'Oeuvre sans fin - 12 mars 2008 à 15h20 - Charles GiulioliL'Oeuvre sans fin - 27 novembre 2008 à 9h04 - Charles GiulioliL'Oeuvre sans fin - 16 juin 2008 à 17h53 - Charles Giulioli

Né à Paris, en 1954


Etudes

Etudes d’ingénieur, Ecole Centrale de Paris, 1977

Dessin : Art Students League, New-York, 1984


Expositions

Personnelles

2016 : Galerie Guirauden Toulouse

2015 : Galerie Mondapart Boulogne

2013 : Galerie Guirauden Toulouse

2007 : Toulouse - Galerie Amacla

2005 : Blagnac - Galerie Art & Espace

2004 : Amsterdam - Art Angels Gallery

2002 : Toulouse - CIAM, Université du Mirail

1999 : L’Isle sur Tarn - Musée Raymond Lafage

1998 : Toulouse - Espace Croix-Baragnon

1990 : Montauban - Ancien Collège

1989 : San Francisco - Alliance Française

1986,1987,1988 : Santa-Rosa (Californie) - Schlumberger Gallery

1984 : New-York - Alain Bilhaud Gallery

Collectives

Toulouse - Salon des Méridionaux

2009 : Paris - « Affordable art fair »

2002,2003,2004 : Metz - « Art Metz », multimedia

2004 : Issy-les-Moulineaux - « Le Cube »

2000 : Paris - « Rendez-vous électroniques »

1996 : Toulouse - Centre Culturel de l’Aérospatiale

1995 : Toronto - Theodora art gallery

1988 : Los Angeles - « Art Expo »

1986 , 1987, 1988 : New-York - « Art Expo »

1985 : Paris - « Figuration Critique »

Collections publiques

Centre Georges Pompidou : 2 peintures acquises en 1983

Commandes publiques

Montauban ( Théâtre municipal ), Zénith de Toulouse ( hall d’accueil ), Valence d’Agen ( Maison de la formation ), Muret ( salle des fêtes, piscine Aqualudia )


Activités

Conférences : art & mathématiques

Enseignement : Séminaires à Supaéro ( Art et Mathématiques, Pourquoi peindre ? , histoire de l’art)


Le travail de l’artiste

Les estampes numériques sont créées sur l’ordinateur avant d’être imprimées sur des machines à jet d’encre. Les images sont issues d’un programme que je développe depuis 2003, « L’Œuvre Sans Fin ». Le programme se nourrit d’images que j’ai dessinées à l’encre. J’impose certaines règles de composition et de couleurs mais je laisse l’ordinateur « libre » de nombreux choix (qu’il fait de façon aléatoire, évidemment). Je choisis ensuite parmi les propositions les images que j’imprime. J’utilise le hasard pour fuir l’illusion d’un monde où tout serait maîtrisé et donner à l’œuvre une légèreté qui est celle de la vie-même.

Cette technique de création informatique m’amène naturellement à utiliser des procédés numériques pour matérialiser les images virtuelles apparues sur l’écran. Chaque œuvre est imprimée sur papier, sur toile ou sur Plexi, en un seul exemplaire, son titre est « L’Œuvre Sans Fin », accompagné de la date, l’heure et la minute où l’image est apparue sur l’écran.


Contact

2, rue du Lac d’Oo, 31240 L’Union

06.18.97.66.19

www.giulioli.com